jeutesoigne.be: le jeux pour aider les enfants à appréhender la douleur

La douleur des enfants laisse une trace dans leur mémoire. Elle n’a donc rien d’éducatif et peut même engendrer une phobie des soins. Aussi, l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (HUDERF) et l’association Abeldi lancent un nouvel outil pour aider les enfants et leurs parents à mieux appréhender la douleur.

Cet outil se présente sous la forme d’une plateforme web: derrière l’adresse jeutesoigne.be se déclinent des jeux et des informations qui défendent la distraction comme outil de soin. On y trouve notamment une app à télécharger sur tablette ou smartphone qui contient un «serious game» simulant une prise de sang. On y voit aussi des décryptages vulgarisant les soins hospitaliers à hauteur d’enfant.

«Un soin de qualité en pédiatrie passe nécessairement par la prévention de la douleur», explique Josette Fontaine, infirmière référente pour la douleur à l’HUDERF.
Deux solutions selon cette spécialiste: les médicaments ou la distraction. «Si l’on sature d’autres systèmes sensoriels que ceux qui génèrent le message douloureux, et qui assurent la mémorisation de la douleur, l’enfant sera protégé».

Les parents ont donc la possibilité de protéger leur enfant en sollicitant autant que possible leurs sens. Tous les moyens sont bons: un jeu, une caresse, une histoire, quelque chose de bon à manger… «Des gestes simples des parents et du personnel soignant, qui permettent de contrebalancer un événement potentiellement douloureux par la création d’une sensation parallèle positive», ajoute Jérôme Laurent-Michel, infirmier spécialisé dans la prise en charge de la douleur et participant à la conception du site.

Comments