Une société pharmaceutique explique le système de santé !

Un nouveau jeu en ligne parrainé par une grosse société pharmaceutique a été conçu dans le but de dépeindre le système de santé centralisé britannique comme étant quelque chose de très coûteux. Conçu en partenariat avec le Docteur Mauro Laudicella de la City University de Londres, le jeu My Health, My Choice d’Astellas Innovation Debate permet au joueur de contrôler les principaux aspects de la conception d’un système de santé, et la somme qu’il va choisir de dépenser pour sa santé en comparaison de celles engagées par le gouvernement, actuellement fortement décriées.Un récent sondage commandé par la société pharmaceutique Astellas Pharma Europe a révélé que seuls 24% des britanniques pensent que le gouvernement, qui a ouvert la privatisation généralisée du National Health System avec l’introduction du Health and Social Act en 2012, dépense suffisamment dans le système de soins du Royaume-Uni.

Cependant, ce sondage démontre également une mauvaise compréhension du public sur les coûts réels de la santé. Le jeu a été lancé pour aider le public à mieux comprendre les services de santé et leurs coûts.

Le jeu est basé sur les données de l’OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique) et d’autres organisations qui font la promotion de l’économie libérale dans les pays développés.

Pour rendre My Health, My Choice aussi réaliste que possible, le Docteur Laudicella a utilisé les données de l’OCDE pour modéliser les relations entre les dépenses et les besoins en matière de santé dans plusieurs pays membres de l’OCDE. Plus d’une centaine de critères ont été extraits du chapitre Ressources de la Santé depuis le site de l’OCDE. Lors de sa recherche des critères les plus pertinents à utiliser dans le jeu, le Docteur Laudicella a sélectionné celle qui étaient disponibles et comparables pour cinq pays disposant de systèmes de santé comparables : le Royaume Uni, les Pays Bas, l’Italie, l’Espagne et la France.

Les utilisateurs du jeu peuvent concevoir leur système de santé en se basant sur un certain nombre de critères pré-établis : le nombre de lits d’hôpital, d’infirmières, de médecins généraux et spécialistes au Royaume Uni. Si le joueur choisit de modifier n’importe lequel de ces chiffes par rapport aux données actuelles, il pourra constater les effets non seulement sur son budget mais aussi sur les temps d’attente des patients pour les spécialistes. Le joueur devra alors décider comment augmenter son budget, soit en augmentant les impôts, soit en retirant l’argent d’autres postes budgétaires du gouvernement.

Your Comment